Home Jours Nouvel An Chinois

Nouvel An Chinois

Origine du nouvel an chinois

Le nouvel an chinois (nónglì xinnián) est aussi appelé la “Fête du Printemps” (chunjié) ou Fête du Têt au Vietnam est la fête la plus importante pour les communautés asiatiques à travers le monde entier.

C’était la République nationale (1912-1949) qui, en adoptant le calendrier solaire, avait désigné le Nouvel An lunaire comme nom officiel «Chunjie» (Fête du Printemps).

Les festivités du Chunjie se poursuivent jusqu’au 15 du 1er mois lunaire, jour de la Fête des Lanternes.

Calendrier lunaire

Il faut savoir que le calendrier chinois est un calendrier lunaire et solaire. Dans les Pays asiatiques, les signes astrologiques ne dépendent pas du soleil, comme les signes du Zodiaque mais de la lune ou, plus précisément, des années lunaires. Une année lunaire se compose de 12 lunes, voire 13 lunes tous les 12 ans.

Le cycle des signes de l’horoscope chinois est donc de 12 ans au lieu de 12 mois. Chaque année de ce cycle est représentée par un animal qui exerce une influence sur la destinée et le caractère des personnes nées cette année-là.

La semaine d’or

Depuis l’avènement de la République populaire de Chine en 1949, le gouvernement central a instauré trois jours de congé pendant le Chunjie qui prolonge aujourd’hui une « Semaine d’or » pour que les Chinois puissent passer cette fête traditionnelle en famille. 

Les origines des signes zodiaque chinois.

Le zodiaque chinois comporte 12 signes, classés, respectivement, dans l’ordre suivant: rat, boeuf, tigre, lapin, dragon, serpent, cheval, chèvre, singe, coq, chien et cochon. Chacun d’entre eux se réfère à un animal et possède ses propres caractéristiques.

Connaissez- vous la raison pour laquelle les 12 animaux du zodiaque chinois apparaissent dans cet ordre ? 

Très répandue au sein de la communauté chinoise, cette légende présente, néanmoins, de nombreuses versions.

La légende de la course pour atteindre la porte céleste 

L’origine du zodiaque chinois remonterait à l’empereur de Jade, chef des dieux, qui souhaita sélectionner 12 animaux en vue de constituer sa garde rapprochée. Pourcela, il envoya un immortel dans le monde des humains. Celui- ci devait annoncer l’organisation d’une course pour accéder à la Porte Céleste. L’ordre de passage de cette Porte Céleste déterminerait le rang des animaux.

Le rat vif d’esprit et le boeuf diligent

Le jour suivant, les animaux se mirent, donc, en route en direction de la porte céleste. Le rat se leva très tôt. Sur son chemin, une rivière l’obligea à s’arrêter en raison de son fort courant. Après avoir patienté un long moment, le rat remarqua un boeuf qui s’apprêtait à traverser la rivière. Il se jeta, alors, sur sa tête.

Bon prince, le boeuf n’y vit aucun inconvénient et, imperturbable, continua la traversée. Une fois la rivière franchie, le boeuf courut vers le palais de l’empereur de Jade. Cependant, arrivé au niveau de ce dernier, le rat bondit de la tête du bœuf pour se jeter au pied de l’empereur devançant le bœuf et gagnant, ainsi, la première place.

Le tigre et le lapin

Aimant, tous deux, la compétions et ayant su faire preuve de rapidité, le tigre et le lapin arrivèrent, respectivement, à la troisième et à la quatrième place. Cependant, le tigre gagna la course. Quant au lapin, il put traverser la rivière en s’aidant des pierres de la berge et d’un rondin flottant sur l’eau.

Le Dragon majestueux

Puis une ombre descendit du ciel, c’était le dragon qui plongeait vers eux. « Te voilà enfin. Où étais-tu? », demanda l’Empereur. « J’ai dû faire la pluie et puis j’ai vu un lapin qui tentait de franchir la rivière sur un tronc, et j’ai donc dû créer un peu de vent pour l’aider à traverser », déclara le dragon. « Très bien. Tu es le cinquième animal et tu obtiens donc la cinquième année », proclama l’Empereur. 

Le cheval et le serpent

Peu de temps après, c’est le cheval qui était en vue. Il nageait furieusement et était sur le point de gagner la terre ferme quand un serpent se glissa entre ses sabots. Le cheval fut si surpris qu’il se cabra, ce qui permit au serpent de franchir la ligne pour la sixième place. Le cheval septième, s’en contenta.

La chèvre, le coq et le singe

Puis vint la chose la plus étonnante de cette incroyable journée – un coq, un singe et une chèvre voyageant ensemble sur un radeau. Le coq avait trouvé le radeau et les deux autres l’avaient aidé à naviguer et défricher les roseaux. Quand ils eurent finalement atteint la rive, l’Empereur se montra ravi. « Je n’ai jamais vu une telle démonstration de travail d’équipe! » Et il accorda ainsi la huitième année à la chèvre, la neuvième au singe et la dixième au coq.

Le chien et le cochon

Il se passa un certain temps avant qu’un nouvel animal n’arrive. L’Empereur commençait à se demander si d’autres animaux parviendraient de l’autre côté et si son défi n’avait pas été trop difficile. Mais il n’eut pas besoin de s’inquiéter bien longtemps car le chien apparut à l’approche du rivage. Le chien expliqua que l’eau était si propre qu’il n’avait pu résister à la baignade. L’Empereur se mit à rire et lui décerna comme prévu la onzième année.

Il ne restait donc plus qu’à savoir quel animal obtiendrait le dernier prix. Les animaux discutaient du sujet lorsqu’ils entendirent le grognement du cochon qui apparut sur la rive, et qui lui valut la douzième année. Il expliqua qu’il avait eu faim et qu’il avait fait une petite sieste après son repas, avant de continuer son chemin.

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Date

01 Fév 2022

Heure

All Day
Catégorie